Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

Une étude donne des clés pour lutter contre l'obésité des jeunes Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   

Pour des enfants affichant un indice de masse corporelle normal à l'entrée en 6e, le risque d'être en surpoids à la sortie du collège est ainsi réduit de plus de 50%.

L'activité physique permet par ailleurs d'augmenter de 6% le HDL-cholestérol dans le sang, encore appelé le "bon cholestérol" puisqu'il réduit les risques de maladies cardio-vasculaires.

"On en avait de fortes présomptions, mais on n'avait jamais montré jusqu'à présent qu'on pouvait renverser la vapeur", a déclaré mercredi le professeur Chantal Simon, en présentant les résultats de l'étude.

 


STRASBOURG (Reuters) - La pratique régulière d'une activité physique permet de réduire les risques d'obésité et de maladies cardio-vasculaires chez les adolescents de manière significative, conclut une étude scientifique présentée mercredi à Strasbourg.

Un millier de collégiens répartis dans huit établissements du Bas-Rhin ont été observés durant quatre ans dans le cadre de ce programme mené par une unité de recherche que le Pr Simon dirige au sein de l'Université Louis Pasteur.

La moitié, ceux des collèges "action", se sont vu proposer des activités physiques au sein de l'établissement, durant les pauses, et en dehors. "Le plaisir de participer et le jeu" ont été mis en avant plutôt que la notion de compétition.

Quatre ans plus tard, 79% des adolescents de ces collèges pratiquaient des activités physiques extra-scolaires auxquelles ils consacraient 54 minutes de plus par semaine. Ils passaient 20 minutes de moins chaque jour devant la télévision.{mosimage}

Au sein du "groupe témoin" constitué par l'autre moitié des élèves, la proportion de jeunes pratiquant des activités physiques est passée de 65% à 47%, conformément à ce que l'on a pu observer chez les adolescents français et européens.

A la fin de leur 3e, 4,4% des élèves des collèges "action" qui affichaient un poids normal au départ étaient passés en situation de surpoids contre 9,8% des élèves des collèges "témoins. L'excès de poids concerne actuellement 15 à 20% des adolescents français.

L'étude note, par ailleurs, qu'à la fin de l'étude, 25,7% des mères des adolescents concernés disaient avoir une activité physique régulière contre 15,7% des mères de jeunes des collèges "témoins".
Mise à jour le Samedi, 26 Janvier 2008 15:21
 

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More