Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 55 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

La prévention par la naturopathie Envoyer
Articles et brèves par thème - Bio - Naturopathie
Écrit par VAN HOOF Christine Diététicienne   

La naturopathie est un ensemble de méthodes naturelles de santé visant à préserver et à augmenter notre capital santé – notre énergie vitale -, en stimulant les capacités d’auto-guérison du corps. Elle ne prétend pas guérir, elle joue avant tout sur la prévention, et, si la maladie est déjà  présente, va fournir des clés pour le rétablissement de la santé. Comme d’autres médecines naturelles, elle possède une vision holistique de l’être humain : elle tient non seulement compte de son corps physique, mais aussi de ses corps énergétique, émotionnel, mental et spirituel. La naturopathie s’appuie avant tout  sur les grands principes d’Hippocrate, le plus grand médecin grec de l'Antiquité

Les principes d'Hippocrate

- « Vis medicatix naturae » : la nature recèle son propre pouvoir de guérison
- « Primum non nocere » : d’abord ne pas nuire : les interventions thérapeutiques doivent favoriser le processus naturel de guérison et non être responsables de nouveaux symptômes
- « Tolle causam » : identifier et traiter la cause, plutôt que supprimer les symptômes

- « Docere » : enseigner : le thérapeute doit avoir un rôle d’éducateur et aider ainsi le patient à prendre soin de lui-même pour l’amener sur la voie de  la guérison

« Le choix des aliments, de l’exercice et du repos exactement individualisés joint à une certaine tranquillité d’esprit, réalise une harmonie qui constitue une parfaite santé. »
Hippocrate

Comment intervient le naturopathe ?
En tant qu’éducateurs à la santé, les naturopathes recourent avant tout à des conseils d’hygiène de vie : meilleure alimentation, meilleure oxygénation, bon sommeil, la gestion du stress, la pratique d’exercices physiques, l’hygiène intestinale, les drainages. Leurs « armes » sont la phytothérapie, la gemmothérapie, l’aromathérapie, les élixirs floraux, divers compléments alimentaires, le tout utilisé en vue de nettoyer le corps et d’aider celui-ci dans ses processus d’auto-guérison.
Le naturopathe va proposer des outils pour que le patient puisse se libérer progressivement de facteurs dévitalisants faisant barrage au flot de la vie et usant progressivement notre énergie vitale : alimentation dévitalisée, digestions difficiles, toxiques divers comme le café, les sucres, les graisses animales, l’alcool…., les différents  surmenages, les perturbations de l’écosystème intestinal,  la sédentarité, les barrages énergétiques divers (amalgames dentaires, cicatrices, barrages ostéopathiques…), l’isolement psychoaffectif….

Une visite chez le naturopathe
Le naturopathe n’étant pas un médecin, il n’établira pas de diagnostic mais proposera un bilan vital à l’aide de différentes techniques comme l’iridologie (évaluation de l’état de santé en étudiant l’iris de l’œil) ou la prise des pouls chinois, ou un bilan de terrain grâce à la bioélectronique. Grâce à ces bilans, le naturopathe pourra déterminer le degré de vitalité et le tempérament de son patient et ainsi lui proposer un programme d’hygiène de vie adapté. En aucun cas ce programme ne constitue une ordonnance médicale ; loin de vouloir se substituer à la médecine, la naturopathie se veut complémentaire aux soins classiques.

Qu’est-ce qu’une cure de revitalisation naturopathique ?

Elle va suivre la cure de désintoxication durant laquelle sont mis en place le drainage des émonctoires (foie, reins, intestins, peau, poumons) et un réglage alimentaire visant à soulager le système digestif (monodiètes, cures dissociées, jeûne hydrique ou autre régime hypocalorique). La cure de revitalisation sera individualisée en fonction de l’état de santé, de la constitution, de l’âge, de l’activité physique habituelle, du climat: alimentation, apport de compléments nutritionnels, réglage de l’hygiène de vie, vitalisation par apport d’éléments vitalogènes, hygiène intestinale…

L’alimentation
Le réglage alimentaire est à la base de la thérapeutique naturopathique.
La santé est dans l’assiette : le naturopathe éduquera son patient en lui faisant découvrir les bases d’une alimentation saine et équilibrée, à base d’aliments non transformés, les moins raffinés possible et de qualité biologique pour bénéficier d’un apport maximum de vitamines, d’enzymes, de minéraux et d’oligoéléments et pour éviter la présence de substances qui tuent la vie : pesticides, additifs, OGM….
L’alimentation sera la plus végétarienne et la moins riche en sucre et en graisses saturées possible, et surtout la plus vivante possible.

 


 

Les aliments vivants sont des aliments crus non cuits contenant les enzymes nécessaires à leur digestion. Le corps fait ainsi une économie et peut utiliser ses enzymes pour autre chose : le système immunitaire, le système nerveux, sa détoxication…
Il existe 2 catégories d'aliments vivants:

les aliments biogéniques = qui génèrent la vie : ce sont les graines et noix germées, les algues, le pollen, les aliments lactofermentés

les aliments bioactifs = qui préservent la vie : ce sont les fruits et légumes crus de qualité biologique.

Tous les autres aliments sont des aliments morts qui ralentissent ou tuent la vie.
L’alimentation de base sera ainsi constituée en grande majorité de fruits et légumes crus, de céréales complètes, de légumineuses, de graines germées et d’huiles végétales de 1ère pression à froid, le tout issu de l’agriculture biologique bien sûr.


L'apport de compléments nutritionnels
Ils seront adaptés à chaque patient en fonction de son terrain et de ses symptômes : complexes antioxydants, huiles végétales d’onagre ou de bourrache, probiotiques, eau de mer, enzymes, pollen, vitamines, minéraux, oligoéléments, etc


* Réglage de l’hygiène de vie
Le naturopathe va aider son patient à un sevrage progressif des éléments dévitalisants après lui en avoir expliqué les dangers : le tabac, l’alcool, les excitants comme le café ou le chocolat, les surmenages, l’utilisation abusive de médicaments de synthèse, la pilule contraceptive, les pollutions diverses : électromagnétiques (ligne à haute tension, téléphones portables…), ionisantes, chimiques….


* Introduction d’éléments vitalogènes
C’est la conséquence logique de l’étape précédente, pour recharger les accus !
- les aliments vivants
- un ensoleillement sans excès, le plus régulier possible : le soleil est source de vie
- les exercices physiques : natation, escalade, tai-chi-chuan sont très vitalogènes
- de grandes respirations au soleil du matin ou marcher pieds nus dans la rosée matinale
- fréquenter des lieux naturels riches en ions négatifs : forêt de pins, cascades, embruns marins…Si ce n’est pas possible, on peut recourir à la diffusion d’huiles essentielles.


* Une bonne oxygénation
- grâce à des exercices respiratoires bien menés
- grâce aux ions négatifs générés par des sources naturelles (orages, forêts de conifères…) ou par de petits appareils prévus à cet effet.
- cures de « Bol d’air Jacquier » : production de peroxydes à partir d’une huile essentielle de pin


* L’hygiène intestinale : l’intoxication intestinale sollicitant le système immunitaire et empêchant l’assimilation correcte des nutriments, entraîne surcharges et carences. Par contre un intestin en bonne santé assure une régénération complète de l’organisme et permet de retrouver sa vitalité. Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour assainir et régénérer l’intestin : lavements, irrigations coloniques et prise de probiotiques.


* L’hygiène neuropsychologique et émotionnelle : apprendre à gérer son stress au moyen de différentes techniques comme la sophrologie ou autres méthodes de relaxation, le yoga, le tai-chi-chuan, la méditation, les massages….A chacun de trouver la méthode qui lui convient.

 


Comment découvrir la naturopathie ?
Pendant vos vacances, au cours de stages d’été durant lesquels plusieurs aspects de la naturopathie pourront vous être présentés : bilans naturopathiques, conseils en hygiène de vie, exercices physiques et respiratoires, massages aromatiques, relaxation….le tout prodigué par des étudiants du CENATHO (collège européen de naturopathie traditionnelle holistique) et supervisé par leurs enseignants.

Comment trouver un naturopathe agréé ?
Il existe une fédération nationale de naturopathie : la FENAHMAN créée en 1985. Celle-ci contrôle l’enseignement dispensé dans les écoles affiliées, délivre un agrément aux praticiens après un examen et tient un registre de praticiens de santé naturopathes de France.
On peut consulter le site : www.fenahman.org afin de trouver un praticien agréé.

La législation française face à la naturopathie
En France la profession n’est pas encore réglementée et s’entoure d’un vide juridique ; sa pratique est relativement libre tant qu’elle n’enfreint pas la loi. Le naturopathe oeuvrant surtout en prévention, il ne sera pas inquiété s’il exerce correctement son art. Répétons-le : un naturopathe n’est pas habilité à établir un diagnostic et à traiter des maladies, actes réservés aux seuls médecins selon  le code de la santé publique. Les naturopathes cotisent aux différentes caisses sociales et possèdent leurs assurances professionnelles spécifiques.

 

Mise à jour le Dimanche, 17 Juin 2012 16:15
 

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More