Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 3 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

Attention aux additifs, édulcorants, émulsifiants... Envoyer
Articles et brèves par thème - Alimentation
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   



LES CONSERVATEURS - E200:
Ils empêchent la fermentation, l’apparition de moisissures et le développement de micro-organismes dans les aliments. La durée de conservation et de consommation du produit alimentaire est donc prolongée.

LES ANTI-OXYDANTS - E300 :
Ils stoppent l’oxydation des aliments par l’air et toutes les modifications qui en découlent (par exemple, le rancissement des corps gras). Leur utilisation s’ajoute souvent à celle des conservateurs, pour allonger la durée de “vie” du produit alimentaire.

LES AROMES:
Il en existe plus de 3000. Ils sont trés largement utilisés pour masquer la dégradation du goût due aux longues et nombreuses transformations de l’aliment.
Ils sont soit naturels d’origine végétale ou animale, soit obtenus par voie chimique.
Seuls certains arômes naturels sont permis dans les produits biologiques.
Comme les colorants, ils sont largement répandus dans les produits alimentaires américains.


LES EDULCORANTS (ED):
Ils remplacent le sucre et sont utilisés dans les produits “light”, réservés de préférence aux adultes.

LES AUTRES ADDITIFS:

 


Il en existe beaucoup d’autres:
- les acidifiants et correcteurs d’acidité (AB)
- les exhausteurs de goût (EX) renforcent le goût et/ou l’odeur. Ils sont utilisés avec les arômes.
- les anti-moussants
- les anti-agglomérants
- les affermissants (rendent les fruits et légumes fermes et croquants)
- les agents d’enrobage donnent de la brillance et forment une protection de l’aliment
- les humectants stoppent le dessèchement des produits alimentaires
- les gaz d’emballage
- les poudres à lever
- les solvants: certains servent de support pour diluer, répartir et bien utiliser les différents additifs. D’autres sont appelés solvants d’extraction: ils permettent l’extraction de substances dans les aliments (ex: caféïne). Les solvants ne figurent pas sur les étiquettes des produits alimentaires.

LES SYMBOLES DU “BIO”:
AB = additifs alimentaires permis pour les aliments d’origine biologique.
AB(f) = additifs alimentaires permis pour les aliments d’origine biologique uniquement en France.
(AB) = solvants permis pour les aliments d’origine biologique.
T = additifs fabriqués ou issus de matières transgéniques.

LES MANIFESTATIONS RELEVEES CHEZ L’HOMME:
La consommation de certains additifs peut avoir des effets secondaires chez des personnes sensibles. Les manifestations les plus courantes sont:
- effets d’allergies et d’intolérances divers
- augmentation de la cholestérolémie
- irritation du tube digestif
- ralentissement de la digestion
- baisse de l’assimilation des vitaminesB
- augmentation de l’appétit…
Et biensûr un effet cancérigène …qui reste moins évident à prouver, cette maladie faisant partie d’un contexte plus complexe.

 

 

LA LEGISLATION:

1/ Les critères décisifs:
Consciente de l’inquiétude des consommateurs, l’Union Européenne a réglementé sévèrement l’utilisation des additifs, et Ogm.
Elle a défini 3 critères de décision dans le choix d’utilisation d’un additif: 
- l’utilité pour le consommateur
- le besoin des industriels
- les effets sur l’organisme humain (ou animal).
Le problème est de connaitre lequel de ces critéres sera prioritaire? Qui, par exemple, est le plus intéressé par une longue conservation, le consommateur ou le producteur?
De nombreux tests toxicologiques sont realisés. Des contrôles sont plannifiés quelques années plus tard.

Le Comité Scientifique de l‘Alimentation fixe alors une dose maximale admissible, le rôle de l’additif ainsi que la liste des aliments pouvant etre concernés.

2/ L’information du consommateur:
Elle se fait par l’étiquettage du produit alimentaire. La CEE exige un étiquettage complet, clair, précisant:
- la composition alimentaire du produit,
- les ingrédients,
- les additifs dont le symbole adopté est E.

Des exceptions cependant: 
- pour les produits de boulangerie, les viandes, poissons, oeufs et le lait, achetés à la boulangerie ou à la boucherie, l’étiquettage n’est pas obligatoire.
- les solvants utilisés comme support des additifs n’apparaissent jamais sur les étiquettes.

La photo est reprise de FRANCETOP

Mise à jour le Jeudi, 01 Mars 2018 08:39
 

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More