Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 57 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

Alimentation


Idées diététiques pour repas sur le pouce Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Sabine Pillement   


QUELQUES IDEES POUR REPAS PRESSES MAIS EQUILIBRES …

 

LES SANDWICHES

 

Pour ne pas se lasser, varier les pains : baguette, flûte, complet, campagnard, aux noix, de seigle, …

Pour assaisonner vos sandwiches, beurre, mayonnaise, moutarde à l'ancienne, fromage frais à tartnier, etc...

Les sandwiches à base de viande ou poisson

Blanc de poulet, lamelle de gouda, hachis de céleri branche

Viande de pot au feu vinaigrette, oignon, cornichon, moutarde

Jambon fumé, concombre, rondelles de radis

Chèvre frais, quelques petits lardons ou dès de jambon, salade frisée à l’ail

Thon, saumon, crevettes ou autre poisson, lamelles de gruyère, poivron coupé fin

 

Mise à jour le Samedi, 01 Avril 2017 10:24
Lire la suite...
 
La diminution de la dose de sel dans le pain est elle possible? Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   

Sur le plan technologique, cette baisse n’a pas d’incidence. Quelques corrections sur les temps de fermentations devront être apportées. Par ailleurs, elle inciterait la mise en place de procédés pour favoriser la production des arômes naturels du pain pour compenser la diminution du goût salé.

Sur le plan de l’acceptabilité sensorielle: les études actuellement disponibles sur la perception salée chez l’homme tendent à prouver une bonne acceptabilité des produits alimentaires moins salés. Toutefois, la perception salée varie beaucoup d’un aliment à un autre. Mais, une baisse progressive de 5 % par an est pratiquement indétectable (5 % correspond environ à 1,2 g de sel en moins par kg de farine).

 

Mise à jour le Dimanche, 09 Décembre 2007 20:18
Lire la suite...
 
Le rôle du sel dans la fabrication du pain Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   

Le sel est un des constituants essentiels de la pâte destinée à la panification; en France, il était souvent en quantité réduite, voir totalement absent. Cependant, les consommateurs ont toujours été satisfait du pain ainsi obtenu. Jusqu’en 1955 le dosage du sel variait même d’une région à l’autre.

 Depuis une dizaine d'années, le pétrissage intensifié a conduit les boulangers à compenser la diminution de la saveur naturelle du pain provoquée par l’oxydation de la pâte par une augmentation de la dose de sel d’environ 20 %.

 

 

Mise à jour le Dimanche, 09 Décembre 2007 20:17
Lire la suite...
 
Ce qu'il faut savoir pour manger équilibré Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   


Manger équilibré ? Est ce si difficile? Pas forcément ! Il suffit de varier le contenu de notre assiette et d’inviter autour de notre table les différents groupes d'aliments: Fruits et légumes, céréales, viandes, poissons, produits laitiers et matières grasses doivent faire partie de notre quotidien, mais tout est une question de quantité et de variété...

1/ Consommer une grande quantité et une grande variété de fruits et de légumes! Grâce à leur richesse en vitamines, minéraux, fibres, et autres éléments protecteurs, ils sont des atouts pour le maintien de notre santé. Les introduire et les associer entre eux quotidiennement dans notre assiette.

2/ Alterner les fruits et légumes crus et cuits: Sous leur forme crue, les fruits et légumes sont les seuls aliments bénéfiques par leur richesse en vitamine C facilement assimilable par l’organisme. Aussi pour bénéficier d'un apport optimal en vitamine C, il est conseillé de consommer à chaque repas une crudité : légumes crus en entrée ou fruits crus en dessert!

3/ Ne pas négliger les céréales: Riz, pâtes, semoule…. source de glucides complexes, de vitamines du groupe B, de minéraux et de fibres, ils nous apportent l'énergie dont nous avons besoin au quotidien. Les introduire tous les jours dans notre assiette, à chaque repas. Ne pas oublier les légumes secs : lentilles, haricots secs, pois chiches…

4/ Redécouvrir les poissons et produits de la mer: Un peu moins de viande et un peu plus de poisson…telles sont les recommandations à suivre pour rééquilibrer votre bilan lipidique. 2 à 3 fois par semaine, ces aliments apporteront des acides gras essentiels.

5/ Les produits laitiers, pour tous: Lait ou fromage ou laitages à chaque repas, nous permettront de couvrir nos besoins en calcium: utile pour construire et maintenir notre masse osseuse dans les meilleures conditions.

6/ Privilégier les matières grasses végétales: Consommer juste ce qu'il faut tout en favorisant les huiles végétales, voici la démarche à suivre pour, d'une part, limiter nos apports graisses et d'autre part privilégier l'apport en acides gras insaturés, reconnus pour prévenir les maladies cardio-vasculaires.

7/ Produits sucrés et alcools à consommer avec modération: consommés en trop grande quantité, produits sucrés et boissons alcoolisées sont néfastes pour la santé. La modération est donc de rigueur!!

8/ L'eau, la boisson à privilégier: L'eau est la seule boisson dont notre corps a besoin. Il est donc important d'en consommer en grande quantité, à raison de 1 litre et demi par jour. Eaux plates, gazeuses, de source, minérales naturelles…, les varier.

9/ L’activité physique, un bon partenaire de l’équilibre alimentaire: Rien de tel qu'un peu de sport pour se sentir en pleine forme, retrouver la ligne et évacuer les mauvaises tensions. Marche, natation, danse, vélo, ou judo, à chacun sa solution. Le plus important est d'être assidu et régulier.

10/ Concilier équilibre et plaisir de la table: manger doit rester un plaisir. Gardez à l'esprit qu'"Equilibre" rime aussi avec "Plaisir " et "Convivialité"!

Mise à jour le Dimanche, 24 Août 2014 15:32
 
Attention aux additifs alimentaires dans notre assiette Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   

Que manger aujourd’hui ? Jamais la nourriture n’a été aussi contrôlée. Cependant, l’alimentation reste fortement influencée par la technologie à tous les stades de la chaine alimentaire et les consommateurs sont de plus en plus méfiants.


POURQUOI UNE TELLE ALCHIMIE DANS NOS ASSIETTES ?
Les modes de vie ont evolué: le temps passé à la préparation des repas s’est considérablement réduit. Pour répondre à ce nouveau phénomène de société, les produits 4ème gamme (= produits frais natures, prêts à l’emploi) et 5ème gamme (= produits frais assaisonnés ou cuisinés) ont envahi les rayons des supermachés. Les consommateurs exigent “fraicheur - variété - goût” auprés des restaurants collectifs, et cantines de plus en plus frequentés.


- Les conséquences sont inévitables: les aliments subissent d’importantes transformations modifiant leur goût, texture, couleur…Pour y remédier les ingénieurs de l’agroalimentaire ont recours aux additifs de toutes sortes: plus 1 produit est élaboré, plus l’utilisation des additifs est impérative.

- Les buts recherchés sont:
- empêcher la prolifération microbienne, l’oxydation,
- préserver les qualités organoleptiques,
- améliorer l’aspect des aliments sans nuire à leurs qualités nutritionnelles.
La liste des additifs ne fait que s’accroitre au fil des années.


LES COLORANTS - E100
Le rôle des colorants est de donner une couleur dite naturelle aux aliments dont les transformations industrielles ont modifié la coloration. Il exite 44 colorants permis.
Leur utilité reste à vérifier d’autant que beaucoup de ces additifs sont à l’origine de réactions allergiques et d’intolérance.
Ils sont interdits dans les produits biologiques.

Aux Etats Unis, les colorants sont trés largement utilisés: pratiquement aucun produit alimentaire n’a une couleur “naturelle”. Au contraire les couleurs sont rehaussées, accentuées pour donner un nouvel aspect attractif qui plait énormément aux enfants et à la majorité de la population américaine


LES CONSERVATEURS - E200
Ils empêchent la fermentation, l’apparition de moisissures et le développement de micro-organismes dans les aliments. La durée de conservation et de consommation du produit alimentaire est donc prolongée.


LES ANTI-OXYDANTS - E300
Ils stoppent l’oxydation des aliments par l’air et toutes les modifications qui en découlent (par exemple, le rancissement des corps gras). Leur utilisation s’ajoute souvent à celle des conservateurs, pour allonger la durée de “vie” du produit alimentaire.

Mise à jour le Lundi, 18 Juin 2012 14:43
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 7 sur 9

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More